Orthographe: censé ou sensé? Sur ou sûr? quoique ou quoi que?

A l'écrit, il t’est souvent arrivé de confondre l'orthographe des homonymes: censé ou sensé, sur ou sûr, quoique ou quoi que, n’est-ce pas ?


Qu'est-ce qu'un homonyme?

Les homonymes ce sont des mots qui se prononcent de façon identique, mais ayant des sens différents.

Exemple : tache et tâche (tache sans accent signifie « marque, salissure », alors que tâche avec accent veut dire « travail »

On distingue alors les homophones (mots ayant une prononciation identique) et les homographes (mots ayant le même orthographe).

Dans cet article, nous avons identifié 3 homonymes employés fréquemment dans les phrases, mais dont l’utilisation est souvent source de confusion.


Censé ou sensé ?

Ces deux homophones sont confondus régulièrement, alors qu’ils ont des sens différents.

Censé signifie « supposé ». Il suffit de le remplacer par « supposé » pour se rassurer du sens initial de votre phrase. Censé est toujours suivi d’un infinitif.

Exemple : Il est censé rentrer cette année (il est supposé rentrer cette année)

Sensé signifie « qui a du sens, judicieux ». Il n’est pas suivi d’un verbe à l’infinitif.

Exemple : Ce qu’elle dit est sensé (ce qu’elle dit a du sens)


Sûr, sur ou sure ?

Sûr (e) : avec accent est un adjectif qui signifie « certain ».

Exemple : il est sûr de ses propos. Il s’accorde en genre et en nombre avec le sujet. Pour se rassurer de l’emploi de ces adjectifs, on peut les remplacer par « certain (s) ou certaine (s) »